Janvier / Mars

Comme chaque année, la parcelle de Tire-Savate a été taillée, en guyot simple, à 6 yeux par baguette. Cette taille particulièrement courte, alliée à d’autres travaux de maîtrise de la vigueur (enherbement des inter-rangs, ébourgeonnage sévère…) nous permet de ne pas dépasser des rendements de 35 à 40 hl/ha. Cela favorise l’extrême concentration de nos raisins qui font la spécificité de notre cuvée des Loups Noirs.

Nous avons également tiré les bois avant de les broyer. En d’autres termes, les bois qui n’ont pas servi pour la baguette ont été coupés et retirés des rangs de vigne. Afin d’apporter de la matière organique au sol, ces derniers sont ensuite déposés à terre, au centre du rang, afin d’être broyés.

La météo très hivernale de ces premiers mois de l’année n’a pas favorisé le démarrage rapide et précoce de la végétation, contrairement à l’an dernier. Ainsi, nos 6 bourgeons par baguette  sont encore au stade bourgeons dans le coton. Dans les semaines à venir, ces derniers vont éclater et on pourra découvrir les grappes dès le mois de Mai.

                              


Avril / Juin

Courant avril, notre parcelle de Tire Savate a connu une petite sortie de grappes. En effet, comme chaque année, nous comptons un maximum de 10 grappes par cep ce qui nous permet d’espérer des baies très concentrées.

En mai et juin, malgré le froid, la vigne s’est développée et les différentes pousses ont poursuivi leur croissance. Il était temps pour nous d’ébourgeonner et de procéder au premier accolage.

Nous attendons à présent la floraison. Dans les années précoces, celle-ci se termine à la St Jean (le 24/06). Nous pouvons donc déjà en déduire que le millésime 2013 sera plus tardif.

                              


Juillet / Août 

Début août, nous arrivons au stade « fermeture de la grappe ». Les sols ont été labourés et nous allons patiemment attendre la véraison.

On sait déjà que la récolte 2013 sera petite. En effet, les ceps comportent peu de grappes et certaines d’entre elles ont en plus été victimes de coulure : petits grains qui ne mûriront pas du fait des conditions climatiques défavorables lors de la floraison.

                              


Août / Septembre

La météo n’ayant pas été des plus clémentes, nous avons débuté l’été avec 3 semaines et demi de retard par rapport au millésime 2012 qui n’était déjà pas très précoce. Heureusement, la canicule du mois de juillet, suivie des très beaux jours du mois d’août, ont permis aux raisins de rattraper une bonne partie de ce retard.

Début septembre, nous n’avons plus qu’une huitaine de jours de retard par rapport à 2012.

Nous arrivons en fin de véraison, cela signifie que la couleur des baies a tourné au violet. On a pour habitude de dire que les vendanges ont lieu 40 jours après la véraison. Nous allons maintenant espérer un temps ensoleillé et un petit peu de pluie (mais pas trop) pour que nos baies arrivent à de parfaites maturités.

                                             


Bilan des vendanges 2013

Après la petite récolte 2012, nous espérions que nos vignes seraient plus généreuses en 2013. Cela n’a malheureusement pas été le cas puisque la moyenne de nos rendements atteint péniblement les 40 hectolitres par hectare. A défaut de quantité, rassurons-nous avec la qualité qui est plutôt surprenante. Les Saumur Blancs révèlent déjà de jolis arômes de fruits blancs et exotiques et les Saumur Champigny sont tout en gourmandise avec des tanins légers.

Quant aux Coteaux de Saumur, un premier tri a été effectué le 31 octobre faisant apparaître un potentiel de 19,5°. D’autres grappes de pourriture noble de Chenin ont été laissées sur ceps pour espérer un dernier tri encore plus concentré.