Janvier / Février / Mars

Un hiver doux et sans réelle vague de froid,idéal pour la taille…

C’est de cette taille que dépend la quantité et la qualité des fruits et de la récolte ; en diminuant le nombre des rameaux cela renforce la vigueur de la vigne pour donner des rameaux plus forts et des baies plus grosses. La parcelle de Tire-Savate a été taillée en Guyot (taille typique du Val de Loire qui consiste à laisser 6 yeux par baguette) comme chaque année.

Cela nous permet de maitriser au mieux les rendements de cette parcelle toujours dans l’objectif 35 à 40 hl/ha.

Les bois ont également été tirés, broyés, et ensuite déposés à terre, au centre des rangs. Cette opération sert à apporter de la matière organique au sol.

                      

Avril / Mai / Juin

(Voici les mois où la vignes est soumise à une forte période d’activité)

Avril, le temps du palissage. Les rameaux dépourvus de rigidité doivent être soutenus et sont donc attachés sur des rangées de fil de fer (2 ou 3 rangées horizontales retenues par des piquets).

En parallèle commencent les travaux du sol, réalisés au cours du mois d’avril, permettent désherber le rang sans utilisation d’herbicides, également d’améliorer l’alimentation hydrique du sol et en favoriser la vie microbienne nous obtenons un sol mieux nourri et plus vivant…

Comme vous pouvez constater, nous pratiquons l’enherbement un rang sur deux , cette pratique permet à la végétation de concurrencer la vigne afin de maitriser les rendements toujours dans un souci d’avoir des baies plus concentrés dans nos cuvées.

Le printemps, tout en douceur, a permis à la végétation de démarrer rapidement sa croissance et les travaux de la vigne tel que le palissage, l’ébourgeonnage et l’épamprage ont commencé.

Le palissage consiste à ramener l’ensemble des rameaux entre les deux fils de fers placés à mi-hauteur, procédé qui augmente la surface foliaire exposée au soleil…

Tous ces travaux sont favorables pour que la photosynthèse se fasse de manière optimale, car c’est une étape très importante  (c’est transformation de la sève en sucre ) !

Vient ensuite l’ébourgeonnage, tous les rameaux et bourgeons inutiles sont éliminés pour ne garder que les rameaux propices à la production des raisins et ceux de la prochaine taille, quant à l’épamprage, la même opération est réalisée, mais ne concerne que les rameaux qui sortent de la base du cep.

           

Juillet / Août

La Floraison se termine !

Après la floraison il y a eu le rognage (c’est une taille d’été)
La véraison a commencée, ce terme désigne le moment où le raisin change d’aspect, et surtout de couleur : c’est également à cette période que la quantité de sucres augmente, et que l’acidité diminue.

Nous préparons actuellement les vendanges en continuant l’effeuillage et en supprimant les grappillons (petites grappes encore vertes) des rangs.

Seule la météo influe maintenant sur la future récolte…

       

Septembre/ Octobre

Les premiers coups de sécateurs ont été donnés le 9 septembre , dans les rangs de chardonnay, pour l’élaboration de nos fines bulles. Ont suivi ensuite les raisins de chenin et de cabernet franc pour les vins tranquilles (Saumur Blanc, Saumur Champigny).

Bilan des vendanges 2015

Les conditions climatiques ont été très bénéfiques pour la vigne, favorisant à la fois la quantité et la qualité de nos grappes !

A partir d’avril, il a fait chaud et suffisamment humide pour une bonne croissance végétative. En juin, la floraison s’est bien déroulée, rapidement et sous le soleil.

L’épisode de sec au mois de juillet a permis de favoriser l’entrée en phase de maturation, ensuite la pluie  du mois d’août  a relancé le fonctionnement de la vigne, lui permettant de continuer sa maturation.

Hormis les deux épisodes pluvieux, mi septembre et début octobre, les conditions de récolte ont été bonnes. Les vendanges se sont achevées par de beaux tris pour nos Coteaux de Saumur, grâce au soleil et au vent.